Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 11:04

Une très belle mise en image d'une présentation de Ken ROBINSON [en] sur la nécessaire évolution des méthodes d'éducation.

C'est de l'anglais facile (et avec des images et beaucoup d'écrits).

Je trouve ses propos lumineux.

Et vous ?

 

Je vous recommande aussi très chaleureusement son intervention à TED 2006, un moyen de passer très agréablement les 20 prochaines minutes et il y a le sous-titrage en français.

 

Même si tout cela n'est pas si nouveau ...

"Éduquer, ce n'est pas remplir des vases mais allumer des feux." Michel Montaigne

 

Lumineux n'est-ce pas ?

Repost 0
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 16:11

Un travail de fond sur la filière des métiers de bouche est en cours avec un groupe des Mureaux.

Une des étapes majeures de ce projet était une découverte de l'univers du Marché de Rungis.

 

 

Une autre manière d'envisager concrètement un métier.

Un  grand merci à Céline et Mohamed pour ce montage vidéo.

Repost 0
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 14:30

C'est intéressant et bien pensé, je vous en conseille la lecture sur son blog.

 

...

Or, le monde d’aujourd’hui a besoin, d’empathie,  d’expérience, de coopération de réseaux, de tribus. Il a besoin que les nouveaux arrivants connaissent les  univers du mouvement, du changement, du vivant, de l’intuition, du collectif. D’où l’échec de notre système scolaire qui, avec ses méthodes inadaptées, conduit  près de  la moitié des enfants à  sortir  du primaire sans savoir lire et écrire et  130.000 à quitter  l’enseignement obligatoire sans diplôme. Et bien d’autres impasses

Tout doit changer.  Il faut  passer à une éducation sur mesure, mettant chacun en situation de découvrir ce en quoi il est le meilleur et comment il peut avoir intérêt, pour réussir,   à aider les autres à s’épanouir.

...

 

Le texte intégral est <ici> et  ça vaut le coup de clic quand on s'intéresse à la pédagogie et aux rôle de l'école dans la société. Bonne lecture !

 

MàJ : Merci à Béotien pour la re-lecture et son intérêt pour ce blog sans faux "r"

Repost 0
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 11:33

Un article (merci Éric pour l'info) du NouvelObs.com qui a retenu mon attention :

 

[EXCLUSIF] L’école casse-t-elle nos enfants ?

 C’est le livre choc de la rentrée. "On achève bien nos écoliers" (Grasset), risque de faire du bruit dans les salles de profs et les réunions de parents. Pour le journaliste anglais Peter Gumbel, notre système d’éducation, élitiste et passéiste, n’est qu’une machine à broyer les élèves et à produire, en masse, de l’échec scolaire. Extraits.

 

Il y a de très bonnes questions et quelques bonnes réponses dans cet article.

Qu'en pensez-vous ?

 

Après les divagations entendues la semaine dernière (encore sans réponse mais soyons patient) ça fait du bien.

Repost 0
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 15:01

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/lateteaucarre/img/visu_pres2.jpgA la faveur d'un trajet en voiture entre nos écoles du Mantois et de Saint-Quentin-en-Yvelines, en début d'après-midi j'ai eu le plaisir d'écouter la "Tête au carré", l'émission scientifique de France Inter : j'adore ce programme que je podcaste régulièrement.

 

A ma grande surprise, je découvre un personnage  vantant les "vertus" de l'humiliation dans la pédagogie : ben voyons...

 

Voici le rapide commentaires que je me suis permis sur le site web de l'émission :

Bonjour,

Je travaille à l'École de la 2e Chance des Yvelines.
Nous accueillons 300 jeunes par an qui âgés de 18 à 25 ans sont sortis du système scolaire sans diplôme ni qualification. Notre objectif est de leur permettre l'accès à un 1er métier choisi.
J'invite votre "grosse tête" d'aujourd'hui à venir vérifier dans nos établissements les "vertus" de l'humiliation dans la pédagogie.
L'unique travail de nos équipes pédagogique pourrait se résumer à restaurer la confiance de stagiaires en leurs propres capacités à apprendre, comprendre et surtout être utiles.
La "pédagogie de l'humiliation" a si bien fonctionné qu'une part significative d'entre-eux déclare que l'échec scolaire était déjà patent dés la maternelle.
La performance se nourrit de victoire et de conquêtes. L'enchainement des échecs et le sentiment d'être un "moins que rien"  ne fabriquera jamais des citoyens heureux et éclairés.

Très respectueusement,

H. DEMARCQ
Directeur de l'École de la 2e Chance en Yvelines
www.e2c78.fr

 

Je crois qu'il faut arrêter de poursuivre trop loin dans les mauvaises directions !

Avec 150 000 jeunes par an qui sortent du système scolaire sans diplome ni qualification je crois que la coupe est pleine question humiliation !

 

ps : c'est peut être une lecture un peu primaire du titre de l'émission qui a orienté la rédaction de ce papier polémique par son auteur ?

 

Repost 0
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 16:33

http://www.zupdeco.org/web-academie/images/haut_02.jpg

François Benthanane, de l’association Zup de Co, a fondé en partenariat avec l’école d’ingénieur Epitech, la Webacademie. Une école basée à Paris qui forme gratuitement les jeunes aux métiers du web. Et pas n'importe quels jeunes.

Une belle idée !

J'espère qu'il y aura de grands succès et si nous avons des "clients" pour eux nous ferons le relais avec plaisir.

Repost 0
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 09:07

Un bilan des évolutions du "Contrat pro"

Le contrat de professionnalisation : évolution par rapport à la campagne 2005/2006 - Supplément BREF n°21 - mars 2010 (DRTEFP - SEPES) / 24.03.2010

publié sur le site de l'OREF (Observatoire régional de l'Emploi et de la Formation) me conforte dans l'idée que cette formule est encore difficile à mettre en oeuvre pour être utile à  l'insertion des stagiaires de l'e2c sur le marché du travail.

Dans la logique de prolongation (ou de substitution dans notre cas) à la formation initiale identifiée par l'auteur on constate que les candidats sont principalement recrutés au niveau du BAC. Seulement 23% des entrants ont un niveau inférieur et c'est cette tranche qui nous importe le plus à l'e2c.

 

Un autre point, pas abordé dans ce bilan, est qu'il est difficile de trouver des formations qui viennent répondre aux besoins toujours spécifiques des entreprises qui nous sollicitent sur ce sujet lors des bilans de stage et/ou pour envisager un recrutement avec un processus de qualification du candidat.

Difficile, à la fois sur la période, il faut souvent attendre septembre ou le début de l'année civile pour pouvoir démarrer le cursus de formation et la réactivité est généralement requise pour conclure. Et difficile sur le contenu du métier que les Chefs d'entreprise semblent avoir du mal à reconnaître sur les projets en 1er niveau de qualification qui nous concernent systématiquement.

Ils ont tendance à abandonner le projet ou dans le meilleur des cas à  privilégier une formation interne, moins structurée mais plus rapidement opérationnelle.

L'inconvénient de cette solution est que la qualification n'est pas formellement établie et les compétences développées, plus partielles et spécifiques au process d'une seule entreprise.

 

C'est bien évidemment beaucoup moins efficace sur le registre de la sécurisation des parcours professionnels.

Repost 0
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 21:28

Trop beau même à en croire le rapport de l'Institut Montaigne :

L’échec à l’école est un phénomène préoccupant pour notre pays et il se fabrique très tôt. "Quatre écoliers sur dix, soit environ 300 000 élèves, sortent du CM2 avec de graves lacunes : près de 200 000 d’entre eux ont des acquis fragiles et insuffisants en lecture, écriture et calcul ; plus de 100 000 n’ont pas la maîtrise des compétences de base dans ces domaines", pointait déjà le Haut Conseil de l’Education en 2007.

Télécharger cette publication (PDF, 2.23 Mo)

 

Repris dans la presse ces derniers jours :

JDD : Un rapport accuse l'école primaire

Le Parisien : Ecole primaire : le rapport qui accuse et École primaire : pourquoi le niveau baisse

 

Nous savons que 150 000 jeunes quittent le système scolaire chaque année sans diplôme ni qualification.

Certains stagiaires de l'e2c annoncent que pour eux, l'échec scolaire était déjà établi en maternelle, et ce sans la moindre hésitation.

 

Avec un tel constat, le pire serait certainement de ne rien faire. Les bonnes solutions ne seront pas évidentes mais il faut essayer autre chose.

 

L'objectif serait certainement plus réaliste et les résultats plus probants si les enseigants du primaire pouvaient focaliser leurs efforts et ceux de leurs élèves sur les bases fondamentales : lire, écrire, compter. Mais sans fioriture, juste des bases solides. A la société de leur fixer ce cap, clairement. Je doute qu'ils soient contre.

A quoi sert de travailler sur le subjonctif quand le présent n'est pas maitrisé ? A quoi sert tout le reste quans le présent n'est pas maitrisé ?

 

Avec les bases on peut être un adulte autonome et prendre sa part dans la vie et le développement de la société.

Sans les bases on est une charge, un poids, un boulet. Sans les bases on ne sert pas à grand chose et on le sait.

Repost 0
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 06:43
Les vidéos de TEDx Paris sont maintenant disponibles. Une ou deux par jour sont une posologie régénératrice à cette période de l'année ou la lumière commence à manquer cruellement à nos organismes.

En guise d'accroche et pour rester sur les sujets principaux de ce blog, je vous propose l'intervention d'un biologiste de l'Inserm, François Taddei qui suggère que nous aurions beaucoup à apprendre des bactéries pour cultiver notre "apprendre à apprendre" et aussi notre "apprendre à désapprendre" ce qui est plus nouveau.
Ne vous limitez pas à cette seule vidéo de TEDx, ce serait dommage.

Repost 0
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 11:54
Parfois pour expliquer comment nous essayons de travailler dans les E2C, un petit exemple, de préférence décalé comme celui-ci, est préférable à un long discours :

Notre métier, c'est que nos "voyageurs (vers leur 1er métier choisi)" prennent l'escalier avec plaisir et enthousiasme.
Work hard and have fun ==> The Fun Theory ?
Repost 0

Rédacteur Du Blog

  • : SDNQ - un blog sans diplôme ni qualification
  • SDNQ - un blog sans diplôme ni qualification
  • : blog du directeur de l'École de la 2e Chance en Yvelines - e2c 78-
  • Contact